PRINCE NOIR, HISTOIRE D’UN RUBIS QUI N’EN ÉTAIT PAS | FR

Le grand négociant et collectionneur de pierres fabuleuses, Jean-Baptiste Tavernier déclare avoir vu deux « rubis » en Inde, appartenant au roi de Bijapur, pesant 50 et 17,50 carats d’époque*, qu'il évalua respectivement à 600 000 et à 74 550 francs d’époque. Le roi d'Ava était en possession d'un « rubis » monté dans un protège-oreille de la taille d'un œuf de pigeon. A l’encontre du diamant où des diamants de 50 voire 100 carats sont parfois mis en vente, un rubis de 50 carats est exceptionnel.

« Le rubis, rouge comme le sang » (actuellement classé sous le nom sang de Pigeon), était venu dans les mains de Don Pedro de façon sanglantes. Il appartenait au roi de Grenade en 1367 et Don Pedro convoitait cette plus belle gemme du monde occidental. Il prit donc la décision d’obtenir la pierre en tuant simplement et de sang-froid l’émir de Grenade qu’il avait invité à un somptueux banquet.
 
Le cadeau au Prince Noir, si généreusement offert, était vraisemblablement un prétexte pour se débarrasser d'un trésor qui lui rongeait sa conscience. Le Prince Noir, utilisant le trou percé, avait fait coudre le rubis à un bonnet de velours qu’Il portait sous sa couronne, selon une ancienne gravure qui montre la gemme ainsi disposée. Le Prince meurt en 1376, un an avant son père, Édouard III et n’a donc jamais été sur le trône ; mais le rubis est légué à son autre fils, qui devint ensuite Richard II.
 
Henri IV, usurpant le trône et probablement aussi le rubis qui ne réapparaîtra pas avant le règne suivant, celui d’Henri V. Une aventure très remarquable et passionnante s’ensuivit, car le rubis a participé à l'une des plus grands de victoires britanniques, la bataille d'Agincourt. La coutume à cette époque était que les rois participaient aux combats avec ses troupes et surtout de se battre à leur tête. Comme un roi, il ne devrait y avoir aucune erreur à ce sujet, il portait un diadème royal autour de son casque ou une armure rutilante.
 
Ainsi vint Henri V le matin d’Agincourt, portant le grand rubis scintillant sur le devant de son casque. Alors que la bataille se déroulait en avance et à reculons, beaucoup de rencontres fugueuses et héroïques eurent lieu entre les champions redoutés des deux côtés, chacun choisissant un opposant digne de son rang. Le grand-duc d’Alençon, cherchant sans doute un duc ou un comte anglais, tombe sur une figure imposante qui, de son allure, sa riche armure et son casque rutilant, était évidemment un chevalier d’importance. Le duc d'Alençon lance un combat mortel. Le duel était féroce et beaucoup de coups rusés et féroces sont portés, mais finalement Henri V l’emporta, et le duc d'Alençon était désarçonné et fait prisonnier, pour être plus tard détenu et pour en obtenir une rançon.
 
La bataille terminée, la victoire d’Agincourt obtenue, le roi n'étant pas encore reconnu, enleva son armure et son casque, pour découvrir qu'un coup de sabre avait juste manqué de quelques centimètres le grand rubis, ou peut-être l’avait-il détourné. En effet, un puissant coup de l'épée du duc d'Alençon avait taillé une partie du diadème en or dans lequel le rubis avait été serti. C'était aussi la dernière fois que le rubis participa à une bataille, bien que d'autres étaient d'avis qu'un bijou si frappant et impressionnant serait toujours un avantage lors d’une bataille. L'Angleterre connut une autre bataille importante qui décida non seulement d’une révolte locale, mais influença le cours de son l'histoire. Lors de cette bataille, qui c’était combattu à Bosworth Field, Richard III, le Bossu, fut vaincu par Henri Tudor. Lorsque la bataille tourna mal, Richard, qui avait porté sa couronne tout au long de la journée, pris de panique, s’assura une retraite, décoiffe sa couronne et la cache dans un buisson.
 
Lors de la quête du butin l’on retrouve, e.a. la couronne en bon état de sorte que l'armée victorieuse était capable de couronner Henri VII roi d’Angleterre tout au milieu des morts et des mourants.

20191022_Couronne_940x400.jpg
22/10/19
PRINCE NOIR, HISTOIRE D’UN RUBIS QUI N’EN ÉTAIT PAS | FR

Le grand négociant et collectionneur de pierres fabuleuses, Jean-Baptiste Tavernier déclare avoir vu deux «…

20190506_940x400.jpg
06/05/19
INFRAROOD SPECTROSCOPIE | NL

Wij hadden reeds spectroscopie gezien in UV-VIS en Raman, het is dan ook logisch dat…

20190324_940x400.jpg
24/03/19
Le Corail en danger ? | FR

Corail était connu et apprécié dès l’Antiquité. Sa couleur rouge vif à orangé a été…

20190205_AvaSpec_940x400.jpg
05/02/19
SPECTROMETRIE binnen ieders bereik | NL

Optische spectroscopie is een techniek voor het meten van de mate waarin licht wordt doorgelaten…

20190125_Woscam-new-name-Fenix_940x400.jpg
25/01/19
ANTWERP MADE A REVOLUTION IN DIAMOND POLISHING | EN

The Antwerp World Diamond Center (the organization that centralizes Antwerp's diamond sector), through its department…

20190109_DiamSynth_940x400.jpg
09/01/19
ESSAIS DE REPRODUCTION ARTIFICIELLE DU DIAMANT | FR

Après que les chimistes eussent découvert que le diamant n'était que du charbon cristallisé, on…

20181219_Gerken-poedermachine_940x400.jpg
19/12/18
EEN VERDWENEN BEROEP 2 - DE ZAGENMAKER | NL

In “Le Parfait joaillier ou Histoire des Pierreries” beschrijft Anselmus Boëtius de Boodt rond 1550…

20181210_940x400_alchemiste.jpg
10/12/18
ESSAIS DE REPRODUCTION ARTIFICIELLE DU DIAMANT | FR

Après que les chimistes eurent découvert que le diamant n'était que du charbon cristallisé, on…

20181015_940x400.jpg
15/10/18
HPHT in kleine octaëders | NL

Sinds enkele jaren worden wij geconfronteerd met synthetische diamanten, hetzij HPHT (hoge druk en hoge…