COMPOSITION CHIMIQUE DU DIAMANT | FR

Les anciens alchimistes croyaient que la pierre philosophale était faite de la matière la plus vile possible. La nature semble avoir été de l'avis des alchimistes en produisant les gemmes les plus précieuses avec les substances les plus ordinaires. Le diamant étant du carbone, tout comme le graphite de nos crayons.

Actuellement et grâce aux nouvelles technologies tel que l’analyse en spectrométrie de masse nous avons découvert d’autres éléments importants. Déjà en 1965 Berman détermina 58 éléments, d’ont 34 par analyse nucléaire.
 
Kaiser et Bond découvrent par spectrométrie de masse en 1959 la présence d’hydrogène et aussi le bore qui est un élément rare mais important, car il rend le diamant semi-conducteur et surtout il est responsable de la couleur bleu de certains diamants (le Hope). L’azote découvert aussi par Kaiser et Bond en 1959 permet de classer le diamant en type I et II. Le type Ia et Ib qui contient de l’azote se retrouve dans plus de 98% des diamants.
 
Une température de 1.350 à 1.400 degrés suffit pour « vaporiser » le diamant. Le diamant se consume par tranches sans se boursoufler. Par contre, vers 850 °C, et en contact avec de l'oxygène, il devient incandescent et brûle rapidement. On obtient ainsi pour un gramme de diamant (5 carats), 3,6 grammes (18 carats) de gaz carbonique (C02) et une masse spongieuse de couleur jaune rougeâtre et, dans certains cas, des parcelles jaune paille et cristallines ou encore des fragments incolores et cristallins. Selon Tardy, ces déchets de combustion atteignent la proportion de 1/500 à 1/200. Chauffé à 1800 °C le diamant commence à se transformer en graphite; vers 1.885°C, il éclate; à 1900°C et se transforme complètement en graphite; à 3500°C il se sublime sans fondre. D'après Henri Moissan (1852-1907), le diamant dans un courant d'oxygène se consume entre 760 et 875°C selon les échantillons. Le diamant est inattaquable aux acides et aux alcalis. Seul le nitrate de potassium (KNO3) fondu l'attaque, voire le dissout, avec une formation de carbonate selon lui. Au début du siècle, M. Seal révéla ainsi des figures structurales (trigons) sur les faces en chauffant à 500°C par KNO3,(fondu). Plus tard, les travaux de JR. Sutton en 1928 sur les compositions chimiques et physiques du diamant permirent de dégager deux classes bien définies en étudiant le rôle primordial que joue l'azote (nitrogène, métalloïde bivalent) dans la structure cristalline du diamant, où il se substitue au carbone (les atomes) et modifie certaines propriétés dans la couleur.
 
Outre ses éléments chimiques propres, le diamant peut contenir d'autres éléments, mais sous formes d'inclusions dont la plus connue est le carbone non cristallisé. Par une forte chute de pression à température relativement élevée, la structure du diamant peut se perdre localement et donner le fameux «carbone spot » ou carbone non-cristallisé. L'expression « piqué noir » indique en jargon cette inclusion noirâtre.
 
Citons quelques inclusions plus rares : le grenat pyrope, le diopside vert, le rutile, le chrome, l’or, le quartz, l'hématite, l'olivine, l’ilménite, la pyrrhotine, la magnétite, l’enstatite vert-olivâtre, la biotite. la chlorite, le fer, la pyrite, la cohèsite. le zircon, te corindon, la chromite, les spinelles, les pyroxènes et enfin le diamant sous une autre forme. Tous ces éléments font le délice des gemmologues et des géologues, mais l’indifférence, voir le mépris du diamantaire.

20200511_Emerald_940x400.jpg
11/05/20
Synthetische smaragden: flux- en hydrothermaal procedé | NL

Flux smaragd. De kleur van smaragd intrigeert de mens al eeuwen. Het feit dat ze…

20200505_Erwin_940x400.jpg
05/05/20
Hydrothermaal smaragd | NL

Doordat de reactie bij een hydrothermaal proces zich voltrekt in een hermetisch gesloten autoclaaf, lijkt…

20200424_Zirconium_v2.jpg
21/04/20
LE ZIRCONIUM CUBIQUE, MEILLEUR SUCCÉDANÉ DU DIAMANT | FR

Tout le monde en parle dans les milieux professionnels ainsi que dans le public, mais…

20200220_940x400.jpg
20/02/20
Une variante dans la technique de taille des pierres précieuses | FR

Depuis la découverte de la taille des pierres précieuses, l'évolution technique a été stagnante. La…

20200129_DresdenGreenReplica_940x400.jpg
29/01/20
The Dresden Green | EN

This pure diamond probably originating from India, has an exceptional apple-green colour. It has the…

20200106_940x400.jpg
08/01/20
“Lab Grown, Created, Man Made” en “Cultured” Robijnen en Saffieren | NL

Er werd de laatste jaren veel geschreven en gesproken over synthetische diamant, met ronkende benamingen…

20191022_Couronne_940x400.jpg
22/10/19
PRINCE NOIR, HISTOIRE D’UN RUBIS QUI N’EN ÉTAIT PAS | FR

Le grand négociant et collectionneur de pierres fabuleuses, Jean-Baptiste Tavernier déclare avoir vu deux «…

20190506_940x400.jpg
06/05/19
INFRAROOD SPECTROSCOPIE | NL

Wij hadden reeds spectroscopie gezien in UV-VIS en Raman, het is dan ook logisch dat…

20190324_940x400.jpg
24/03/19
Le Corail en danger ? | FR

Corail était connu et apprécié dès l’Antiquité. Sa couleur rouge vif à orangé a été…