Le Corail en danger ? | FR

Corail était connu et apprécié dès l’Antiquité. Sa couleur rouge vif à orangé a été depuis utilisé au courant des siècles dans la joaillerie. Soit sous sa forme brut, aux ramifications élégantes que l’on poli délicatement, soit taillé en cabochon, demi-dôme, soit en boules ou parfois gravé (camées et intailles) aussi nommé glyptique (du Grec, je grave).

« le corail perd de ses couleurs ! »
Selon certaines sources, le changement climatique mettrait en danger cette espèce marine, Ceci est une réalité depuis que le changement climatique est apparu, les coraux sont menacés lorsque la température de l'eau augmente. Les coraux sont, selon la Convention sur le Commerce International du « Fish and Wild life Service », dans les espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). La chaleur, associée à l’acidité croissante des océans, peut conduire au blanchiment des coraux, un phénomène qui accélère leur disparition.
 
En effet, la controverse sur le changement climatique et la sécurité du corail dans la Grande Barrière de Corail est devenue une actualité. Les États-Unis et l’industrie de la bijouterie a vilipendé l’utilisation du corail. Une campagne, "Trop précieux pour porter" afin de protéger le corail, tout comme l’Yvoir, a été lancée à l’initiative de Seaweb, un groupe à but non lucratif dédié à faire progresser la conservation des océans - et a été défendu par des créateurs et détaillants de bijoux. Pourtant nous devons faire la distinction entre corail commun et précieux.
 
Etant donné les 2500 espèces de coraux dans le monde, les producteurs et CIBJO (Confédération Internationale Bijoux, Joaillerie et Orfèvrerie) se demandent combien de coraux et quelles variétés sont en voie de disparition. Les plus à risque sont-ils les plus communs ou les types précieux utilisés dans les bijoux ? Il y a un malentendu sur le fait qu’utiliser des coraux dans la bijouterie doit être banni, car les coraux précieux sont une espèce totalement différente des coraux de récifs, soutient Galopim de Carvalho gemmologiste portugais, lors de la réunion du CBIJO. "Il y a une grande préoccupation à propos du corail en tant qu’espèce, mais seules huit à neuf espèces sont spécifiquement utilisées en bijouterie, et ces écosystèmes sont en plein essor ". « Coraux précieux, sont limités aux espèces appartenant à la famille Corallidae ", écrit-il récemment dans un article pour l'International Colored Gemstone Association.
 
La tueuse rouge : l’Acanthaster planci, couronne d’épine ou du Christ ou Coussin de Belle-mère. Cette étoile invasive des mers des régions chaudes, est armé de 8 à 21 bras comprenant des centaines d’épines toxiques capable de projeter des dards venimeux. Toxique pour la plus part des espèces marine, l’homme y compris, l’étoile n’a pratiquement pas de prédateurs. En plus avec capacité de reproduction très importante, les femelles pouvant produire plusieurs dizaines de millions d’œufs par saison, les larves en sont très mobiles, et peuvent dériver sur des centaines de kilomètres.
 
Selon Futura Science, les récifs coralliens sont gravement en péril. Dans le monde, 75 % des coraux sont menacés et 20 % ont disparu de façon irrémédiable. Les récifs de polypes hébergent 25 % de la vie marine. Leur extermination entraîne la disparition de nombreuses espèces tant animales que végétales, qui ne peuvent vivre ailleurs. Si les impacts de la pollution et de la surpêche sont de plus en plus mis en cause, les récifs coralliens sont aussi confrontés à l'invasion de l'étoile de mer Acanthaster planci qui représente à elle seule la principale cause naturelle de disparition des coraux. Depuis 2004, l'échinoderme a envahi les fonds marins de la Polynésie française. À tel point que d'après l'étude menée par le laboratoire d’excellence Corail sur l'île de Moorea, le taux de recouvrement en corail vivant est passé de 50 % en 2004 à moins de 5 % en 2009. Publiée dans Plos One, l'analyse de cette explosion démographique de l'étoile de mer épineuse caractérise celle-ci comme l'une des plus intenses et des plus ravageuses jamais enregistrées.

06/05/19
INFRAROOD SPECTROSCOPIE | NL

Wij hadden reeds spectroscopie gezien in UV-VIS en Raman, het is dan ook logisch dat…

24/03/19
Le Corail en danger ? | FR

Corail était connu et apprécié dès l’Antiquité. Sa couleur rouge vif à orangé a été…

05/02/19
SPECTROMETRIE binnen ieders bereik | NL

Optische spectroscopie is een techniek voor het meten van de mate waarin licht wordt doorgelaten…

25/01/19
ANTWERP MADE A REVOLUTION IN DIAMOND POLISHING | EN

The Antwerp World Diamond Center (the organization that centralizes Antwerp's diamond sector), through its department…

09/01/19
ESSAIS DE REPRODUCTION ARTIFICIELLE DU DIAMANT | FR

Après que les chimistes eussent découvert que le diamant n'était que du charbon cristallisé, on…

19/12/18
EEN VERDWENEN BEROEP 2 - DE ZAGENMAKER | NL

In “Le Parfait joaillier ou Histoire des Pierreries” beschrijft Anselmus Boëtius de Boodt rond 1550…

10/12/18
ESSAIS DE REPRODUCTION ARTIFICIELLE DU DIAMANT | FR

Après que les chimistes eurent découvert que le diamant n'était que du charbon cristallisé, on…

15/10/18
HPHT in kleine octaëders | NL

Sinds enkele jaren worden wij geconfronteerd met synthetische diamanten, hetzij HPHT (hoge druk en hoge…

05/10/18
COMPOSITION CHIMIQUE DU DIAMANT | FR

Les anciens alchimistes croyaient que la pierre philosophale était faite de la matière la plus…

18/07/18
Anvers a réalisé une révolution dans le processus de polissage des diamants | FR

Le Centre scientifique et de recherche technologique pour les diamants (WTOCD), de l’AWDC, l'organisation centralisant…