SITUATION DU SECTEUR DIAMANTAIRE | FR

Le deuxième semestre de 2014, tout comme le début est morose, une année qui se terminera probablement en mineur.

Dans le contexte actuelle, c'est la complexité à faire des affaires à Anvers, avec régulièrement de nouvelles règles, toujours plus strictes, comme l'obligation d'être en mesure d'identifier les clients dans le cadre de la législation sur le blanchiment, l’exclusion de payements en cash ou les règles récemment imposées concernant le transport des valeur. Car les entreprises de transport de valeur (Brink’s, Malca, Ferrari....) doivent être en mesure d'identifier les clients et les marchandises transportées en détail, tandis que les diamantaires sont pour leurs pats obligés d’utiliser les services de transport de fonds pour transporter leurs marchandises d’une valeur au dessus de 200.000$.
 
Sur le marché international les marchandises de qualité « gemme » sont en baisse, en faveur du « commerciale » et la tendance est généralement morose, bien que la foire de Hong Kong de septembre a donné un certain regain d’activité. Une différence de prix entre les grossistes et fabricants concernant le même type de marchandise fut observée. Ce qui prouve le malaise du financement du secteur. Certaines firmes ayant un besoin urgent de liquidité sont enclin de vendre à perte. Hong Kong devient en plus un centre diamantaire important avec une hausse annuelle de près de 9%.
 
Malheureusement un problème supplémentaire, bien plus grave, vient assombrir le ciel déjà morose. La production de diamants synthétiques et manipulés est en hausse régulière. Des diamants HPHT (haute pression, haute température) et CVD (déposition de vapeurs chimiques) sont de plus en plus utilisés en bijouterie, principalement aux États Unis. Le fait de vendre des diamants synthétiques n’est pas interdit, par contre vendre du diamant synthétique pour du naturel est de la fraude. Une première alerte fut donnée lorsque l’on c’est aperçu que des diamants mêlée (petits diamants) synthétiques étaient mélangé à des naturel et vendu comme naturel en Inde. Des diamants synthétiques certifiés naturel avec de faux certificats ont été découverts sur le marché américain. Il s’agit non seulement de diamants synthétiques HPHT et CVD, mais aussi des diamants synthétiques irradiés et traités à nouveau par les systèmes HPHT et CVD pour l’amélioration de la couleur ainsi que des couches de CVD sur des CZ. Heureusement le marché Européen n’est pas encore touché, mais il ne faut pas se faire d’illusions.
 
A tout cela s’ajoute qu’une nouvelle technologie de manipulation vient de paraître : LPHT ou Low Pressure. Ce qui veut dire synthèse à basse pression ; un système moins onéreux qui permettrait en plus de traiter plusieurs pierres à la foi. Bien qu’ils ne soient pas encore apparus sur le marché, la menace est bien réelle. Jusqu’à présent les laboratoires (HRD-IGI-GIA) ont toutes les manipulations sous contrôle. Pour le détaillant, c’est le choix de son fournisseur qui est primordiale ; sa crédibilité, sa réputation et son honnêteté. Car c’est le détaillant qui reste finalement le seul responsable envers le consommateur. Aux États-Unis plusieurs bijoutiers sont déjà en procès pour avoir utilisés des certificats « de complaisance », qui provoquent une concurrence déloyale et une perte de confiance du consommateur. Les listes Rapaport ont pour leurs parts exclus des certificats douteux de l’Index mensuel.

20200511_Emerald_940x400.jpg
11/05/20
Synthetische smaragden: flux- en hydrothermaal procedé | NL

Flux smaragd. De kleur van smaragd intrigeert de mens al eeuwen. Het feit dat ze…

20200505_Erwin_940x400.jpg
05/05/20
Hydrothermaal smaragd | NL

Doordat de reactie bij een hydrothermaal proces zich voltrekt in een hermetisch gesloten autoclaaf, lijkt…

20200424_Zirconium_v2.jpg
21/04/20
LE ZIRCONIUM CUBIQUE, MEILLEUR SUCCÉDANÉ DU DIAMANT | FR

Tout le monde en parle dans les milieux professionnels ainsi que dans le public, mais…

20200220_940x400.jpg
20/02/20
Une variante dans la technique de taille des pierres précieuses | FR

Depuis la découverte de la taille des pierres précieuses, l'évolution technique a été stagnante. La…

20200129_DresdenGreenReplica_940x400.jpg
29/01/20
The Dresden Green | EN

This pure diamond probably originating from India, has an exceptional apple-green colour. It has the…

20200106_940x400.jpg
08/01/20
“Lab Grown, Created, Man Made” en “Cultured” Robijnen en Saffieren | NL

Er werd de laatste jaren veel geschreven en gesproken over synthetische diamant, met ronkende benamingen…

20191022_Couronne_940x400.jpg
22/10/19
PRINCE NOIR, HISTOIRE D’UN RUBIS QUI N’EN ÉTAIT PAS | FR

Le grand négociant et collectionneur de pierres fabuleuses, Jean-Baptiste Tavernier déclare avoir vu deux «…

20190506_940x400.jpg
06/05/19
INFRAROOD SPECTROSCOPIE | NL

Wij hadden reeds spectroscopie gezien in UV-VIS en Raman, het is dan ook logisch dat…

20190324_940x400.jpg
24/03/19
Le Corail en danger ? | FR

Corail était connu et apprécié dès l’Antiquité. Sa couleur rouge vif à orangé a été…