LES SOCIETES DIAMANTAIRES OFF-SHORE, LA SAGA. | FR

Depuis la parution des articles dans Le Soir concernant les belges ayant des comptes dans les paradis fiscaux, les informations ont été reprises à toute les sauces dans tout les quotidiens du Royaume.
Ce qui frappe au premier abord est que le même journal ne publie que les initiales des voyous qui agressent et arrachent les sacs des vielles personnes, ou bien cache le visage d’assassins sous le sacrosaint slogan de la protection de la vie privée. Mais lorsqu’il s’agit de diamantaires belges ou étrangers, là ont publie les extraits de banques avec les noms bien étalés, numéro de passeport et leurs adresses. Sont ils déjà condamnés d’après Le Soir ?

Le secteur se bat contre vents et marées, afin de trouver un cadre juridique adéquat, et ceci en collaboration étroite avec les autorités judiciaires et fiscales pour permettre que le secteur reste ancré à Anvers. Bien d’autres centres diamantaires envieux se réjouissent de tels articles et espèrent pouvoir en récolter les bénéfices.
Le plus grave est que les médias étrangers reprennent allègrement de tels articles, ce qui nuit énormément à la réputation de centre stable et responsable. Même si les 4 ou la « demi douzaine » de diamantaires auraient des comptes illicites dans des paradis fiscaux, il n’y a aucune raison de blâmer les milliers d’autres qui travaillent correctement et qui donne une valeur ajoutée à l’économie belge. Le faite d’être PDG d’une société et d’avoir des mandats dans d’autres sociétés n’est pas illégale, nos politiciens en font même un sport très lucratif.
 
On oublie facilement qu’Anvers est à la base du processus « Kimberley » contre les fameux « diamants du sang », qui a été repris avec enthousiasme par les Nations Unies et est actuellement généralisé. Depuis, il n’y a plus de diamants de régions à conflit qui rentre à Anvers, le contrôle est strict et suivit par tous les diamantaires. La fondation AWDC et son président S. Fischler développent des efforts considérables pour maintenir le diamant à Anvers, par le biais de son centre de recherche scientifique et technologique (WTOCD), son Institut de Gemmologie et son certificat de réputation internationale.
 
Au lieu d’en être fier, et d’être un support positif de ce fait, le secteur a la désagréable impression que la presse belge fait tout pour faire fuir ce secteur. La présence de la Communauté Indienne n’est effectivement à Anvers que depuis une cinquantaine d’années, et est une plus-value indiscutable pour le secteur. Leur ancrage n’est pas assuré, d’autres centres jouent les chants des Sirènes pour les attirés. Le taux d’imposition nominal pratiqué en Belgique est un des plus élevés d’Europe. Comparé à l’Inde, la Chine et la Russie, le taux d’imposition effectif est presque deux fois aussi important, sans parler de Dubaï ou Hong Kong où l’impôt est presque inexistant.
 
Anvers à plus de cinq cents ans d’histoire comme centre de taille et de négoce du diamant et des pierres précieuses, c’est un grand avantage, mais ce n’est pas une garantie. Amsterdam a été un grand centre du diamant au courant du 18e et 19e siècle mais a disparu définitivement après la seconde guerre mondiale.
 
Ce n’est pas en calomniant gratuitement un secteur, afin de vendre quelques journaux de plus, que l’on va aider l’économie belge. Il y a des journaux à sensation qui publient n’importe quoi, personne ne s’en inquiète, par contre un journal qui représente la Belgique, c’est bien plus grave !
 
Sources économiques: The Global Diamond Industry de Bain & Company, Het Econommisch Belang van de Antwerpse Diamantsector du professeur Dr. Joep Konings et Dr. Stijn Vanormelingen K.U. Leuven.

20240221_940x400.jpg
21/02/24
Petite histoire des pierres précieuses | FR

Les pierres précieuses ont attiré dès la plus haute antiquité l’attention de l’homme qui les…

20240207_940x400.jpg
07/02/24
QUO VADIS | NL

Diamanten en edelstenen hebben altijd dieven en oplichters aangetrokken. Edelstenen werden nagebootst door gekleurd glas.…

20240109_940x400.jpg
09/01/24
QUO VADIS ? | FR

Le diamant et les pierres précieuses ont toujours attirés les voleurs et les escrocs. Les…

20231110_940x400.jpg
10/11/23
Het gebruik van de polariscoop in edelsteenkunde | NL

Edelstenen zijn al eeuwenlang een fascinerend onderwerp voor mensen over de hele wereld. Ze worden…

20230830_940x400.jpg
31/08/23
Synthetische diamant: Wat zijn de mogelijkheden om natuurlijke diamanten te onderscheiden van synthetische | NL

Kan men synthetische diamanten onderscheiden van natuurlijke diamanten?. Synthetische diamanten, ook wel “lab-grown”, “created” of…

20230809_940x400.jpg
09/08/23
Diamant Synthétique (LGD : lab-grown, man-made, created) | FR

Diamant synthétique : Quels sont les moyens de détecter les diamants naturels des synthétiques ?…

20230727_ORAPA-DIAMOND-MINE_940x400.jpg
27/07/23
L’ACCORD DE BEERS - BOTSWANA | FR

Les perspectives de De Beers sont affaiblie après que le Botswana a conclu un nouvel…

20230709_Cabochon_940x400.jpg
09/07/23
Cabochon slijpen deel 2 | NL

Het voor-polijsten, schuren, of -sanding - volgt de fase die erin bestond de steen een…

20230520_Cabochon_940x400.jpg
20/05/23
CABOCHON SLIJPEN deel 1 | NL

De eeuwenoude cabochonslijpsel is de oudste van de slijpvormen; het werd al beoefend in Mesopotamië…

20230301_940x400.jpg
01/03/23
DIAMANT SYNTHETIQUE DANGER OU OPPORTUNITE | FR

Le diamant pierre exceptionnelle, reine des pierres précieuses, a été épargné des synthèses pendant un…