Anvers a réalisé une révolution dans le processus de polissage des diamants | FR

Le Centre scientifique et de recherche technologique pour les diamants (WTOCD), de l’AWDC, l'organisation centralisant le secteur du diamant d'Anvers, a développé une technologie révolutionnaire qui automatise entièrement le processus de la taille du diamant. Baptisé Fenix avant Woscam, il change fondamentalement le processus de taille, qui se poursuit de la même manière depuis le 15ème siècle.

Effectivement en 1456, Louis De Berquem découvre que le diamant ne peut être taillé qu’avec du diamant. Sa technique constitue l’emploi d’un dop (coquille contenant la pierre) que l’on dépose sur un disque en fonte enduit de poudre de diamant. Principe utilisé jusqu’à nos jours. Depuis, tous les diamants, peu importe la taille des pierres, sont en grande partie taillé à la main. Un processus long et laborieux, qui depuis une trentaine d’années se déroule de moins en moins à Anvers en raison des coûts salariaux trop élevés.
 
Après plus de 10 années de recherche, le WTOCD a réussi à développer une technologie qui automatise entièrement le processus de taille. Avec cette machine, le diamant peut être taillé 10 à 20 fois plus vite. Une pierre qui normalement prendrait une journée de travail peut être taillé en une heure et demie avec cette nouvelle technologie. Non seulement Fenix est plus rapide mais il est également extrêmement précis et révolutionnaire dans la façon dont le diamant est taillé. Les diamants taillés actuellement doivent répondre à des normes extrêmement rigoureuses. Les exigences des dernières années concernant les proportions, la finition et la symétrie des diamants certifiés sont bien plus strictes que celle du siècle passé. Les normes étaient « Very good », « Good » « Unusual ou Poor », aujourd’hui une classification c’est ajouté : « Excellent ». Ainsi les pierres 3 fois « Excellent » ont environs 10% de plus de valeur que les « very good ».
 
Yves Kerremans, directeur du WTOCD, « Chaque diamant a une certaine direction cristalline qui devrait être pris en compte dans le processus de la taille. C'est ce qui implique que le polissage du diamant est un processus exigeant en main-d'œuvre. Fenix est la première technologie qui permet de tailler sans recherche de la structure cristalline du diamant tout en étant 10 à 20 fois plus rapide".

15/10/18
HPHT in kleine octaëders | NL

Sinds enkele jaren worden wij geconfronteerd met synthetische diamanten, hetzij HPHT (hoge druk en hoge…

05/10/18
COMPOSITION CHIMIQUE DU DIAMANT | FR

Les anciens alchimistes croyaient que la pierre philosophale était faite de la matière la plus…

18/07/18
Anvers a réalisé une révolution dans le processus de polissage des diamants | FR

Le Centre scientifique et de recherche technologique pour les diamants (WTOCD), de l’AWDC, l'organisation centralisant…

20/06/18
Spectroscopy Raman and Gemmology | EN

The Raman effect was discovered in 1928 by an Indian doctor of the same name…

20/06/18
RUWE DIAMANT IMITATIE | NL

In een artikel in het tijdschrift van AFG heeft dr. Emmanuel Frtisch (hoogleraar aan de…

22/05/18
ALEXENDRITE | FR

Peu connue du grand publique, c’est une pierre précieuse qui est rarement exposée, elle reste…

16/04/18
LA TANZANITE | FR

Sa couleur d’un bleu saphir « Birman » avec un soupçon de violet en fait…

26/03/18
HET VERSTELLEN: EEN VERDWENEN BEROEP | NL

Sinds de uitvinding van Lodewijk Van Berquem in 1476 tot begin van de XXI eeuw…

13/02/18
GOLCONDE; L'INDE, LA PREMIÈRE SOURCE DE DIAMANTS | FR

Depuis l’antiquité l’Inde suivit de Bornéo étaient les seules sources de production de diamants jusqu’en…