SITUATION DU SECTEUR DIAMANTAIRE | FR

Le deuxième semestre de 2014, tout comme le début est morose, une année qui se terminera probablement en mineur.

Les prix du taillé ont chuté, en particulier dans les belles marchandises, à cela il faut ajouté que les du prix du brut étant élevés ils réduisent les marges bénéficiaires du fabricant comme une peau de chagrin. Comme si cela ne suffisait pas, la crise du crédit frappe l'industrie déjà en difficulté et les acheteurs semblent attendre et n’achètent que le strict nécessaire.
 
Un certain nombre d'incertitudes affectent actuellement le secteur du diamant anversois, en tant que centre du négoce du diamant et dans une grande mesure l'ensemble de l'industrie.
 
Peut-être l'effet d’une crise imminente du conflit Ukrainien y joue un rôle. Heureusement ni la Commission Européenne ni la Russie n’ont envisagé de s’en prendre au secteur diamantaire. Évidement, des sanctions directes ou indirectes auraient de graves répercussions pour Anvers. Aujourd'hui, la majorité (environ 60 %) de la production russe de diamants bruts passe par Anvers. Alrosa a sa filiale à Anvers depuis des décennies où elle sert ses clients à long terme et qui se reflète dans les chiffres du commerce d'Anvers; pas moins d'un quart du diamant brut qui est négociés à Anvers provient de Russie. Ce qui veut dire que le sort d’Anvers et du producteur russe est étroitement lié.
 
Ces relations commerciales de longue date ont conduit à une intensification de la coopération dans lequel les deux parties se sont engagées à collaborer étroitement dans les autres domaines de l'industrie, tels que le respect du Kimberley Process, la transparence et ainsi de suite. Ce partenariat unique est aujourd'hui menacé, parce que en cas de sanctions économiques temporaires, imposées par l'une ou l'autre partie, les conséquences en seraient catastrophiques pour Anvers. Alrosa le deuxième plus grand producteur a connu des résultats positifs le dernier trimestre, profits en hausse et une meilleure qualité de diamants offerts sur le marché, auquel il faut ajouter l’avantage de la dévaluation du rouble envers le dollar us.
 
Bien que Alrosa ne s'attende pas à des changements dans la distribution de diamants bruts dans le court terme, ce serait possible que la société envisage un scénario qui peut prévoir un arrêt temporaire du flux de diamants bruts vers Anvers. Les représentants du gouvernement russe envisagent, en cas de sanctions, de détourner en partie ou l’entière production de diamants bruts vers les centres diamantaires qui ne prennent pas part aux sanctions économiques envers la Russie, comme Dubaï, l'Inde et la Chine.
 
Les autres producteurs ; De Beers, Petra Diamond (qui vient de vendre un diamant bleu de 122,52 carats à 27,6 millions de $, ainsi qu’un diamant couleur D de 232,08 carats), Rio Tinto et Dominion ont aussi eu des revenus importants le premier semestre, suite à une demande des fabricants principalement en Inde, bien que cette demande soit ralentie à partir de septembre. Les hausses de juillet et d’août étaient principalement dues aux fabricant de Mumbai et Surat où l’on prépare la production de fin d’année.
 
Mais l'équilibre de l'industrie est également perturbé par une nouvelle alarmante concernant le financement du secteur ; une des plus anciennes banques spécialisées en la matière, un fleuron du secteur diamantaire anversois créée en 1930, la Banque Diamantaire Anversoise, va disparaître. Pour le diamantaire l'accès au financement devient de plus en plus difficile, à un moment où un financement adéquat pourrait fournir à l'industrie un grand besoin d'oxygène. Ajoutons que les autres banques qui finances le secteur (ABN-Amro, State Bank of India....) deviennent de plus en plus nerveuses suite à la situation du marché, car la crise du crédit semble malheureusement aussi à influer la volonté des banques de prêter des capitaux importants au diamantaires.

10/12/18
ESSAIS DE REPRODUCTION ARTIFICIELLE DU DIAMANT | FR

Après que les chimistes eurent découvert que le diamant n'était que du charbon cristallisé, on…

15/10/18
HPHT in kleine octaëders | NL

Sinds enkele jaren worden wij geconfronteerd met synthetische diamanten, hetzij HPHT (hoge druk en hoge…

05/10/18
COMPOSITION CHIMIQUE DU DIAMANT | FR

Les anciens alchimistes croyaient que la pierre philosophale était faite de la matière la plus…

18/07/18
Anvers a réalisé une révolution dans le processus de polissage des diamants | FR

Le Centre scientifique et de recherche technologique pour les diamants (WTOCD), de l’AWDC, l'organisation centralisant…

20/06/18
Spectroscopy Raman and Gemmology | EN

The Raman effect was discovered in 1928 by an Indian doctor of the same name…

20/06/18
RUWE DIAMANT IMITATIE | NL

In een artikel in het tijdschrift van AFG heeft dr. Emmanuel Frtisch (hoogleraar aan de…

22/05/18
ALEXENDRITE | FR

Peu connue du grand publique, c’est une pierre précieuse qui est rarement exposée, elle reste…

16/04/18
LA TANZANITE | FR

Sa couleur d’un bleu saphir « Birman » avec un soupçon de violet en fait…

26/03/18
HET VERSTELLEN: EEN VERDWENEN BEROEP | NL

Sinds de uitvinding van Lodewijk Van Berquem in 1476 tot begin van de XXI eeuw…