EDDY VLEESCHDRAGER & ZOON LABORATORY
21/05/10
LA TOPAZE Noble | FR

La topaze est une pierre fine offrant une large gamme de coloris, de qualités et surtout de prix. Les premières…

16/09/09
Inspectie en huiszoekingsmacht | NL

Sinds 2006 heeft de arbeidsinspectie meer bevoegdheden gekregen. Wat voor gevolgen heeft dit voor de werkgever ? De controle ambtenaren…

16/07/09
ARBEIDSONGEVAL | NL

Een verzekering bij een erkende arbeidsongevallenverzekeraar of bij gemeenschappelijke kassen voor arbeidsongevallen is wettelijk verplicht voor alle werkgevers. Deze bijdrage…

29/05/09
1900 débute en mineur | FR

La situation du marché est morose et le syndicat des ouvriers diamantaires sait que leur projet d’imposer les 8 heures…

02/10/08
HISTOIRE DE LA TAILLE DU DIAMANT | FR

La taille actuelle du diamant a été découverte par le brugeois Louis de Berquem, qui s’installa lors du déclin de…

02/10/08
Le Débrutage du Diamant | FR

La troisième phase aboutissant à la transformation de la pierre brute en une pierre taillée est le débrutage, cette opération…

02/10/08
RETROSPECTIVE D’ANVERS | FR

L’année 2007 a été une année difficile pour le marché du diamant. La hausse des prix des diamants bruts a…

02/10/08
LA SPECTROMETRIE MINIATURE A L’AIDE DE FIBRE OPTIQUE | FR

Grâce à de nouvelles évolutions dans le domaine de la fibre optique, et la miniaturisation des composants optiques et détecteurs,…

02/10/08
TRAITEMENTS DES COULEURS | FR

Le traitement Haute Pression - Haute Température (HPHT) lancé par la firme Lazar Kaplan en collaboration avec la General Electric…

02/10/08
LES MOLECULES DE CARBONE DE L’AVENIR | FR

Nous avons vu les deux formes principales de carbone sont connues : le graphite et le diamant. Une troisième forme…

02/10/08
LA DETECTION DES DIAMANTS SYNTHETIQUES | FR

LA LUMINESCENCE CATHODIQUE, L'ULTRA VIOLET, MICROSCOPE

02/10/08
MICROTOMOGRAPHIE DE DIAMANTS | FR

Le professeur Dirk Van Dyck du département de physique de l’université d’Anvers (UA) a élaboré une technique pour aider les…

02/10/08
Les Diamants de couleur | FR

Mieux connu sous le nom de « Fancy colour » ou couleur fantaisie les diamants de couleurs ont toujours été…

04/09/08
HISTOIRE DU DIAMANT SYNTHETIQUE | FR

Les alchimistes croyaient que la pierre philosophale, les matériaux nobles étaient faits à partir d’une des matières les plus viles.

04/09/08
SYNTHETISCHE DIAMANT EN IMITATIES | NL

De diamant, koning van de edelstenen, heeft altijd imitaties gekend. Reeds in de 15de eeuw gaf men in Antwerpen aan…

04/09/08
DIAMANT SYNTHETIQUE ET IMITATIONS | FR

Le diamant, roi des pierres précieuses, a très tôt connu des imitations. Dès le 15ième siècle, Anvers interdit la vente…

22/04/08
DECOUVERTE DES PLUS ANCIENS DIAMANTS DE NOTRE PLANETE | FR

Nous savions que certains diamants avaient un âge respectable de plus de 2.500 millions d’années au Ghana et en Côte…

26/02/08
DECOUVERTE DES PLUS ANCIENS DIAMANTS DE NOTRE PLANETE | FR

Nous savions que certains diamants avaient un âge respectable de plus de 2.500 millions d’années au Ghana et en Côte…

06/11/07
Le Bijoutier - Un diamant de 7.000 Carats | FR

C’était une annonce spectaculaire mais surtout bizarre sur Internet, une mine qui désire rester anonyme annonce avoir trouvé un diamant…

04/10/07
KNACK 19.09.2007 De Vervloekte Steen | NL

Een interview met Eddy Vleeschdrager, gepubliceerd in Knack.

30/01/07
Diffusion dans les corindons | FR

Depuis quelques années des rubis et des saphirs (corindons) traités par diffusion sont apparus sur le marché. Nous avons vu…

30/01/07
Diamante e Internet Customerization, marketing, E-business - IT

Rudolphe Hell è deceduto alla veneranda età di 100 anni, nonostante ciò i giornali l’hanno a malapena menzionato come fatto…

30/01/07
Cut | EN

The cut of a Diamond is the only property which is totally dependent on man. Although often overlooked, cut is…

30/01/07
Customerization,marketing,E-business - DE

Rudolphe Hell ist gerade im ansehlichen Alter von 100 Jahren gestorben, trotzdem haben die Zeitungen es gerade als eine banale…

30/01/07
Diamant et Internet Customerization, marketing, E-business - FR

Rudolphe Hell vient de mourir à l’âge honorable de 100 ans, pourtant les journaux en ont à peine fait mention…

30/01/07
Diamonds and Internet Customerization, marketing, e-business - EN

Rudolphe Hell died at the honourable age of 100 years. Newspapers hardly mentioned it, only on page 10 as a…

30/01/07
Automatisation | FR

Célébrer les bienfaits ou dénoncer les méfaits de l’automatisation sous ses formes les plus diverses est l’une des occupations favorites…

22/01/07
Les Diamants Verts | FR

Les diamants les plus rares et les plus prestigieux sont les diamants rouges, en deuxième position se trouvent les diamants…

04/01/07
Parcelpaper - 't Partijbriefke NO.10 | FR

De plus en plus nous observons le désir des diamantaires de vouloir participer à des salons professionnels de bijouterie.

04/01/07
Parcelpaper - 't Partijbriefke NO.10 | EN

Why participate in a trade fair? In recent years an increasing number of companies have wanted to participate in trade…

03/01/07
Le Saphir, Somptueux et Abordable | FR

Comme le rubis, le saphir est une forme naturelle cristallisée de corindon (Al2 03). Connu depuis l’aube des temps, il…

03/01/07
Le Rubis, Rare et Prestigieux | FR

Le rubis est, de loin, la pierre la plus somptueuse, mais disons le immédiatement, c’est aussi la plus chère. La…

14/11/06
Les valeurs des diamants de couleur | FR

Vu l’absence de listes de prix comme nous les connaissons déjà pour les diamants blancs (ADL et Rapaport), j’ai élaboré…

14/11/06
Les diamants de couleur naturelle | FR

Depuis que les hommes ont porté de l’intérêt au diamant, les diamants de couleur les ont fascinés. Tout au courant…

25/07/06
Deelname Vakbeurzen, Oportuniteit voor de Antwerpse Diamantair | NL

De laatste jaren zijn er meer en meer firma’s die aan vakbeurzen wensen deel te nemen. Dit is o.a. het…

25/07/06
Histoire de la Taille du Diamant | FR

La taille actuelle du diamant a été découverte par le brugeois Louis de Berquem, qui s’installa lors du déclin de…

25/07/06
L’Inquietudes des Diamantaires | FR

La Guilde du Diamant et des Pierres Précieuses a organisé dans la salle du Club des Diamantaires une conférence consacrée…

25/07/06
Le Grenat | FR

Le nom du grenat trouve son origine dans le nom latin du fruit du grenadier « granatum » lui-même dérivé…

21/04/06
La Topaze | FR

Les premières traces du nom topaze remontent à l’Antiquité où le nom de topaze fut donné aux pierres de couleurs…

30/03/06
La saga de l’HRD | FR

C’est un malaise qui dure depuis plus de 4 années, en effet depuis la restructuration inspirée par l’ancien Gouverneur de…

22/02/06
L’Aigue Marine | FR

De vert bleuté, bleu clair au bleu de la mer, l’aigue marine appartient à la famille des béryls tout comme…

22/02/06
La Dérive des Continents et le Diamant | FR

Au début du siècle le météorologiste et géophysicien allemand Wegener publia une thèse sur la dérive des continents.

22/02/06
La Spectroscopie Raman en Gemmologie | FR

L’effet Raman est un phénomène découvert en 1928 par le physicien indien du même nom qui constata le changement de…

22/02/06
La Technique de Chauffe des Pierres Précieuses | FR

Depuis longue date, les pierres de couleurs, précieuses ou fines, de couleurs faibles ou moins attractives sont chauffées.

22/02/06
Vert comme émeraude – couleur du printemps éternel | FR

La dernière des trois pierres précieuses est l’émeraude. Elle fait partie d’une autre grande famille: les béryls, qui offrent aussi…

22/02/06
Histoire du Diamant Synthétique | FR

Les alchimistes croyaient que la pierre philosophale, les matériaux nobles étaient faits à partir d’une des matières les plus viles.

22/02/06
Expertise in de Diamantsector | NL

Expertise in de diamantsector heeft verschillende “facetten”. Zij bevat 6 onderverdelingen of specialiteiten waar de algemene diamant expert op beroep…

22/02/06
Diamant Synthétique et Imitations | FR

Le diamant, roi des pierres précieuses, a toujours connu des imitations. Déjà au 15ième siècle on affichait à Anvers que…

15/02/06
C.V.D. Chemical Vapor Deposition | FR

Un procédé déjà largement employé dans l’industrie depuis les années 80 pour le « durcissement » des objets (principalement des…

30/01/06
Genese du Diamant | FR

En des temps très reculés, là où la terre, notre planète n’était que feu, glace et mer, là où tout…

APPRAISING | EXPERTISES | EVALUATION | SURVEY WORK | AUDIT | CONSULTANT | ISO-EN 17024 EUROCERTICE

Vert comme émeraude – couleur du printemps éternel | FR

La dernière des trois pierres précieuses est l’émeraude. Elle fait partie d’une autre grande famille: les béryls, qui offrent aussi une magnifique palette de coloris.

Entre autres :

  • L’aigue marine au ton vert d’eau bleuté ceci grâce à l’infime présence de fer 
  • Le béryl, jaune d’un ton jaune pâle à paille
  • La morganite, de couleur mauve à rose 
  • L’héliodore, d’un jaune or, d’où son nom d’origine grecque “don du soleil”

Celles-ci sont les principales variétés. 
 
L’émeraude d’un vert pâle à sombre, en passant par toutes les tonalités, est de loin la pierre la plus prestigieuse des béryls, cette coloration étant provoquée par une présence minime d’oxyde de chrome. La valeur de certaines émeraudes peut approcher de celle du rubis et du diamant.
Connue depuis plus de 4 millénaires, elle revient dans toutes les cultures
anciennes . L’émeraude est le symbole de l’amour et du renouveau, selon la légende elle ravive l’intelligence et le coeur ainsi que le don d’éloquence.
C’est une pierre précieuse qui peut porter bonheur si elle est offerte sous de bons auspices, mais elle exige la fidélité.
 
L’émeraude symbolise l’espérance et le renouveau, et favorise les liaisons amoureuses.  Selon la tradition elle éloigne les maléfices.
Pourtant c’est une pierre capricieuse et imprévisible. Parfois elle protège (surtout les blondes) et d’autres fois elle enchante car elle est maléfique.
Elle serait connue comme protectrice des marins mais aussi des trafiquants et des escrocs.  Selon d’autres sources elle serait la “pierre du savoir” porteuse de la connaissance universelle qui permettrait de percer les ténèbres de l’ignorance. 
 
C’était la pierre favorite de Cléopatre. Elle plongea ses perles rares dans son vin (elles furent ainsi dissoutes) pour épater Marc Antoine mais elle garda jalousement ses émeraudes. Les mines d’émeraude de Cléopatre furent à peine redécouvertes il y a deux siècles le long de la Mer Rouge. D’anciens outils que l’on y trouva nous permettent d’évaluer à plus ou moins 2000 ans avant J.C l’exploitation de la mine depuis longtemps épuisée.
 
Les Romains étaient aussi de grands amateurs d’émeraudes. L’empereur Néron portait des lunettes solaires d’émeraude pour suivre les combats de gladiateurs. Pline écrit que l’émeraude est la seule pierre précieuse que l’ont peut non seulement admirer sans fatiguer les yeux mais surtout qui relaxe les yeux. Une légende raconte que Satan perdit l’émeraude de sa couronne lors d’une chute. Cette émeraude fut taillée en coupe que la Reine Sheba envoya à Nicodème. Le Christ se fit servir dans cette coupe lors de la Cène et c’est aussi le Saint-Graal, la coupe dans laquelle Joseph d’Arimathie ( fondateur de l’ordre Saint-Graal) recueillit le sang du Seigneur crucifié
(que symbolise encore le calice de la messe)  Les Espagnols débarquant sur le nouveau continent ont cherché fiévreusement la source des émeraudes, pierre fétiche des incas. Ils découvrirent finalement les mines de Chivor, Coscuez, et Muzo en Colombie, les plus riches des mines d’émeraudes encore actuellement.
 
Cortes, le conquérant du Mexique, emmena le butin volé des Aztèques, parmi lequel se trouvaient des émeraudes aussi grandes que des noix de coco , mais son navire sombra à tout jamais avec son trésor. 
 
La pureté
Celle-ci est basée sur des normes totalement différentes de celles des autres pierres précieuses car on ne parle plus de “piqués” ou de “défauts”, mais en terme plus imagé de: “jardin d’émeraude”. En effet, la présence (pas trop importante sinon elle peut influencer la vivacité) d’inclusions ressemble à une végétation légère et figée baignant dans l’ambiance lumineuse et profonde d’une jungle tropicale. Dans le cas de l’émeraude, les inclusions sont plutôt des caractéristiques de la pierre lui donnant sa personnalité, permettant son identification et non un critère de moindre valeur. Les émeraudes pures sont rares, par conséquent très chères et, disons le, souvent suspectes... Avant d’acheter une émeraude (de plus de 1 ct) vraiment pure, demandez l’avis d’un expert ou d’un laboratoire pour en déterminer l’authenticité. D’autre part, les inclusions ne peuvent être trop importantes car elles déprécient la couleur et la brillance de la pierre. Aussi faut-il faire la distinction entre les inclusions légères et les déchirures pouvant provoquer dans certains cas l’éclatement de la pierre lors d’un choc ou même lors du sertissage dans le bijou.
 
L‘émeraude peut ainsi contenir trois types d’inclusions, solide, liquide et gazeuse. Les inclusions paraissant le plus souvent sont le calcite et la pyrite. Lors de l’achat d’une émeraude contenant des inclusions en abondance, il faut vérifier à la loupe la surface de la pierre. Les inclusions ne peuvent paraître sur la table ou sur les facettes car certaines émeraudes de mauvaise qualité sont immergées dans de l’huile afin de faire disparaître les défauts, donnant aussi plus d’éclat ainsi qu‘une plus belle couleur à la pierre. Il est évident qu‘une fois l’huile asséchée, tous les défauts réapparaîtront. Cette technique orientale se rencontre rarement chez nous.
 
Une fois de plus, la classification des émeraudes étant faite par des négociants et bijoutiers depuis plusieurs centaines d’années, ceux-ci, par tradition, ont classé la qualité de la pierre d’après leur provenance (or cette dernière n‘a rien de commun avec la qualité de la pierre, une colombienne pouvant tout aussi bien être de mauvaise qualité qu‘une pakistanaise peut être une gemme).
 
On parle le plus souvent de pierre commerciale ou de gemme. On doit admettre que, dans le cas de l’émeraude, l’origine est souvent décelée par l’expert d’après la qualité de la pierre.

La Colombie
De ce pays viennent les émeraudes les plus réputées, des mines de Muzo, Coscuez et de Chivor pour citer les plus célèbres. Elles ont généralement une couleur vert intense, légèrement jaune ou bleu vert.
 
Le Brésil
Les gisements sont Minais Gerais, Bahia, Goias dont la couleur est plutôt vert-jaune. Certaines sont assez pures et généralement plus claires que les colombiennes. Celle de Goias contiennent des petites taches noires.
 
La Russie
Produit dans l’Oural depuis 1830 de belles pierres bien que contenant souvent plus d’inclusions. Pierres d’une couleur vert-jaune.
 
Le Zimbabwé
L‘ancienne Rodhésie nous offre dans ses mines de Sandanwana de très belles émeraudes. Les grands spécimens sont plutôt rares et les belles qualités se trouvent seulement dans les petites pierres. La couleur est d’un vert profond.
 
La Tanzanie
La production donne de plus grands spécimens d’un ton vert-jaune, mais aussi certains vert-bleu, proches de la qualité colombienne.
 
La Zambie
D’une couleur claire à foncée, mais de moins belle qualité, en raison d’une tonalité grisâtre.
 
Le Pakistan
De belles qualités provenant des gisements de Swat sont généralement assez claires mais pures.
 
Madagascar
C’est la région de Mananjary qui produit une qualité commerciale.
 
L’Australie
De qualité commerciale l’émeraude australienne provient de Nouvelle Galles du Sud et de l’Australie Occidentale.
 
L’Inde
Bien que l’Inde soit un petit producteur d’émeraudes elle est, avec Jaïpur, un des centres les plus importants de taille d’émeraudes importées du marché international. Pourtant certaines régions produisent des émeraudes en petites quantités telles qu’au Rajasthan avec les mines de Bubani-Muhani, Rajgarh-Bithur, Tikki, Gaongurha et le district de Salem.
 
La couleur
L’un des facteurs les plus importants lors de l’évaluation de l’émeraude est sa couleur. La couleur la plus appréciée et la plus recherchée est un vert intense pas trop clair, pas trop foncé, d’un ton vert avec un soupçon de jaune ou vert avec un soupçon de bleu velouté. Les tonalités varient de la couleur des pelouses au printemps à la couleur des sapins. Un autre facteur est l’uniformité de la couleur sur toute la pierre. Si les inclusions sont légères ou fines, le prix d’une telle émeraude peut dépasser celui du diamant. Afin d’apprécier la couleur à partir du brut les négociants baignent les cristaux d’émeraudes dans de l’huile. Cette huile est éliminée avant la taille à l’aide d’acide. Lors de la taille, le lapidaire doit observer l’axe de croissance ainsi il peut améliorer une tonalité soit dans le vert-jaune, soit dans le vert-bleu, une taille épaisse donne une couleur plus foncée tandis qu’une taille moins profonde éclaircit la pierre.
 
La forme
La forme idéale et la plus populaire est naturellement la taille octogonale, le rectangle à coin coupé en d’autres mots “la taille émeraude”. Ce qui n‘exclut pas la poire, l’ovale ou parfois la taille brillant ou coeur. Le cabochon est aussi fort apprécié en émeraude.
 
La valeur
Le facteur principal est la couleur, et comme nous l’avons vu, les inclusions sont moins importantes, à condition de ne pas influencer la couleur et la vivacité de la pierre. Certaines émeraudes peuvent être aussi ternes que du marbre dans ce cas la valeur ne dépasse pas le $ par carat. Les grands centres de négoce sont Genève, Paris, Idar Oberstein, Anvers (pour les belles qualités) et Jaïpur (pour la production de masse).
 
Synthèses
Tout comme les autres pierres précieuses, l’émeraude est imitée. Des fabricants sont arrivé à créer des imitations difficilement décelables pour le grand public. Des inclusions imitant la pierre naturelle induisent facilement en erreur, pour cette raison il faut faire appel à des laboratoire d’expertises pour des pierres importantes. La fabrication prend comme base de la poudre d’émeraude que l’on recristalise par un processus hydrotermal qui dure quelques mois. Le résultat est que la composition chimique est tout comme la pierre naturelle du bérylium de structure hexagonale, de plus ou moins de même dureté et d’index de réfraction. Le gemmologue se base surtout sur l’étude des inclusions au microscope.
 
Eddy Vleeschdrager
 
 
Back to overview


 

 Tips & Advice

Tag Cloud


même (107)  taille (105)  fair (64)  pierre (131)  stand (85)  très (62)  technique (55)  pierres (139)  années (57)  clients (62)  être (88)  rubis (59)  client (85)  système (56)  systèmes (55)  valeur (61)  diamants (177)  diamant (346)  couleurs (59)  salon (59)  couleur (143) 
Expert Diamond | Pelikaansstr. 62 | Antwerp | M: +32.499.070.039 | M: +32.475.244.595 | F: +32.3.322.91.02 | E: info@expert-diamond.com