Les anciennes tailles, l’évolution de la taille du diamant | FR

Les pierres précieuses de couleur (rubis, saphirs, émeraudes, spinelles) sont taillées depuis l’aube des civilisations. Les Perses, les Egyptiens, les Grecs et plus tard les Romains pratiquaient la taille et la gravure (glyptique) des pierres. Dans son livre « Historia Naturalis » Pline l'Ancien, mort lors d'une opération de sauvetage au cours de l'éruption du Vésuve en 79, donne la première description du diamant.

Mais il faudra attendre le 15e siècle pour que Louis de Berquem découvre la technique de taille du diamant qui sera utilisée jusqu’au début du 20e siècle. Aussi des questions se pose concernant cette évolution tardive et il y aurait deux raisons majeurs.
 
-Premièrement, la technologie était inconnue, comment travailler la matière naturelle la plus dure sur terre ?
-Deuxièmement, les mystères et les légendes autour de cette pierre exceptionnelle. Le diamant avait la réputation de préserver contre le poison, et les morsures de serpent. Il permettrait de dissiper l'anxiété, la colère, préservait les couples de l'infidélité et donnait du courage et de l’invincibilité aux hommes. Et, l’ont cru que les diamants pouvaient perdre ces propriétés merveilleuses en les taillants.
 
Ainsi, les diamants ont été serti dans les bijoux sous sa forme brute, surtout dans sa forme naturelle d'octaèdre. Les faces latérales de l'octaèdre ont été polies, avec beaucoup de patience, avec une latte en bois imprégné de poudre de diamant. Cela avait déjà été fait en Inde, mais aussi en Allemagne, à Nuremberg en 1373. Beaucoup de bijoux en or ou en argent serti d’octaèdres ont été trouvées lors de la découverte archéologique, tel que l'anneau Hérisson, avec 5 diamants bruts naturels ou la bague trouvée dans l’Escaut.
 
Un dessin de l'anneau symbolique pour le mariage de Costanzo Sforza et Camilla d'Aragon en 1475, nous montre le diamant brut fixé dans un anneau. Nous voyons sur un tableau un collier porté par la princesse de Gonzague, vers 1605, des perles naturelles montés avec des diamants octaèdre. Plusieurs tableaux et dessins de cette longue période montrent des diamants bruts serti dans les bijoux des princes ou dans des reliques. Les diamants bruts avaient malgré tout plus d'éclat que toutes les autres pierres précieuses, brutes ou polies.
 
Au courant du 15 siècle Louis de Berquem met au point la technique de taille des diamants. Il utilise une coquille en cuivre remplie d’un alliage de plomb et d’étain dans laquelle le diamant est serti. Cette technique n’a connu aucune modification jusqu’au début du 20e siècle.
 
Selon Thillander la taille du diamant aurait commencée près de 100 ans plus tard en Italie. Mais si nous prenons toutes les références de la littérature du 16 au 19 siècle sur les diamants, le nom de Lode van Berquem réapparaît régulièrement comme l'inventeur de la technique de la taille du diamant au milieu de 15 siècle. Dans la première encyclopédie de Diderot et d'Alembert 1770, nous voyons le dessin du banc d’un tailleur, plateau de polissage et le dop, comme Lodewijck van Berquem l’avait proposé 200 ans au paravent. Diderot nous montre aussi une usine de polissage du 17 et 18 siècle à Paris, le sertisseur travaille à son banc serti le diamant brut dans le plomb, au milieu le tailleur de diamants et sur la droite l'apprenti active la roue motrice, c’était avec la force manuelle. La première étape de la taille du diamant est le clivage soit pour en sortir des pierres plus pures soit des formes régulières, pour la taille.
 
En 1609, Anselme de Boodt, médecin de l'empereur Rodolfus II, avait déjà décrit le clivage des diamants.

10/04/17
LE GUIDE PRATIQUE D’INDENTIFICATION DES PIERRES PRECIEUSE | FR

Avant d'être une science, la gemmologie est un défi que relèvent bon nombre de professionnels…

27/03/17
DIAMANT NATUREL OU SYNTHETIQUE | FR

Depuis deux décennies le secteur diamantaire est confronté à une véritable révolution. Les diamants synthétiques…

15/03/17
TOERMALIJN | NL

Alhoewel toermalijn reeds gekend was in het Middel¬landse Zeegebied bij het begin van onze tijdrekening,…

31/01/17
Die zwei Verfahren HPHT (Hohe Drücke/ hohe Temperaturen) CVD (Chemical Vapor Deposition) | DE

Gutachter für Diamanten und Edelsteine, ungeschliffen und geschliffen. In der Fachzeitschrift AFG 195 wurde eine…

29/12/16
AQUAMARIJN | NL

Behorende tot de grote familie van beryl, biedt aquamarijn een gamma aan kleuren, gaande van…

20/12/16
LES DEBUTS DE LA DE BEERS | FR

Après la découverte d’Erasmus Jacobs l’Afrique du Sud se retrouvent, après une dizaine d’années, avec…

26/11/16
OPAAL | NL

Een andere steen van de kwartsfamilie is opaal. Opaal heeft een feeëriek aspect. Men vindt…

25/09/16
Les anciennes tailles, l’évolution de la taille du diamant | FR

Les pierres précieuses de couleur (rubis, saphirs, émeraudes, spinelles) sont taillées depuis l’aube des civilisations.…

11/07/16
ROOKKWARTS | NL

Deze steen, met een kleur gaande van licht havannabruin tot donkerbruin wordt vaak gezet in…

30/05/16
DIVA le retour du musée du diamant | FR

Dans le parc provincial Rivierenhof, l’on découvre le château Sterckshof, nommé d'après Gerard Sterck (†…