LE CZ OU LA CONTREFACON DU DIAMANT | FR

Le zirconium cubique ou cubic zirconia reste la meilleure imitation du diamant.
Tout le monde le connaît, dans les milieux professionnels, ainsi que dans le grand public, mais peu de gens connaissent vraiment ce meilleur substitut actuel du diamant. Le zirconium cubique porte plusieurs noms, dont les plus usités sont: diamonite, diamondite, diamon-Z, Diamonique III, Fianite, Djevalite, Cerene, Dioxyde, Diamond QU, Disconia, Diamonair II, Diamonesque. Aux Etats-Unis on lui attribue les noms suivants; Shelby, Singh Kohinoor. Mais il est surtout connu sous le nom de CZ.

DU STRASS AU ZIRCONIUM
De tous les temps on a essayé de trouver des substituts au diamant. Le plus ancien est certainement le saphir blanc, la topaze incolore, le zircon ou simplement du verre. La première révolution fut le strass, son nom provient du joaillier Von Strass (au temps de la Régence et sous Louis XV).
 
Le strass est un verre de plomb incolore dont la culasse était enduite d’un amalgame d'étain-mercure toxique (comme pour le miroir) donnant un éclat comparable à celui du diamant (procédé encore employé de nos jours en bijouterie de fantaisie).
 
L'invention du miroir argenté en verre est créditée au chimiste allemande Justus von Liebig en 1835, il remplaça l’enduit toxique par le dépôt d'une fine couche d'argent métallique sur le verre grâce à la réduction chimique du nitrate d’argent.
 
Au début du XXème siècle, le saphir et le spinelle synthétique firent leurs apparitions Vers 1955, on découvrit le "titane de strontium" mieux connu sous le nom de "fabulite". Cette pierre synthétique légèrement laiteuse offre des « confettis » de couleurs (En 1968, sa production s'éleva à plus de 1.500.000 carats). Celui-ci fut vite détrôné par le "Yag" découvert lors des recherches sur le rayon laser en 1968. En 1972 plus de 40.000.000 carats en furent produits.
 
LE MEILLEUR SUCCEDANE
Le zirconium cubique naquit en 1976 et bat tous les records car il est et reste de loin le meilleur succédané du diamant. En 1980 sa production s'éleva à 60.000.000 carats. Actuellement l'on n'a plus de chiffres de production.
 
Le terme de zirconium cubique devait être normalement précédé de la spécification "synthétique". Il a été découvert à l'état naturel en 1937 par deux minéralogistes allemands grâce aux rayons X en de si petits cristaux que le fait passa inaperçu. Le zirconium cubique de synthèse connu pour sa résistance aux hautes températures, avait déjà été employé dans la composition de céramique à des fins industrielles et scientifiques (il résiste à près de 2000° C).
 
Le zirconium cubique ou oxyde de zirconium (ZrO2) doit être stabilisé soit avec du calcium, soit avec de l’yttrium ou de petites quantités d’oxydes métalliques.

10/12/18
ESSAIS DE REPRODUCTION ARTIFICIELLE DU DIAMANT | FR

Après que les chimistes eurent découvert que le diamant n'était que du charbon cristallisé, on…

15/10/18
HPHT in kleine octaëders | NL

Sinds enkele jaren worden wij geconfronteerd met synthetische diamanten, hetzij HPHT (hoge druk en hoge…

05/10/18
COMPOSITION CHIMIQUE DU DIAMANT | FR

Les anciens alchimistes croyaient que la pierre philosophale était faite de la matière la plus…

18/07/18
Anvers a réalisé une révolution dans le processus de polissage des diamants | FR

Le Centre scientifique et de recherche technologique pour les diamants (WTOCD), de l’AWDC, l'organisation centralisant…

20/06/18
Spectroscopy Raman and Gemmology | EN

The Raman effect was discovered in 1928 by an Indian doctor of the same name…

20/06/18
RUWE DIAMANT IMITATIE | NL

In een artikel in het tijdschrift van AFG heeft dr. Emmanuel Frtisch (hoogleraar aan de…

22/05/18
ALEXENDRITE | FR

Peu connue du grand publique, c’est une pierre précieuse qui est rarement exposée, elle reste…

16/04/18
LA TANZANITE | FR

Sa couleur d’un bleu saphir « Birman » avec un soupçon de violet en fait…

26/03/18
HET VERSTELLEN: EEN VERDWENEN BEROEP | NL

Sinds de uitvinding van Lodewijk Van Berquem in 1476 tot begin van de XXI eeuw…