EDDY VLEESCHDRAGER & ZOON LABORATORY
21/05/10
LA TOPAZE Noble | FR

La topaze est une pierre fine offrant une large gamme de coloris, de qualités et surtout de prix. Les premières…

16/09/09
Inspectie en huiszoekingsmacht | NL

Sinds 2006 heeft de arbeidsinspectie meer bevoegdheden gekregen. Wat voor gevolgen heeft dit voor de werkgever ? De controle ambtenaren…

16/07/09
ARBEIDSONGEVAL | NL

Een verzekering bij een erkende arbeidsongevallenverzekeraar of bij gemeenschappelijke kassen voor arbeidsongevallen is wettelijk verplicht voor alle werkgevers. Deze bijdrage…

29/05/09
1900 débute en mineur | FR

La situation du marché est morose et le syndicat des ouvriers diamantaires sait que leur projet d’imposer les 8 heures…

02/10/08
HISTOIRE DE LA TAILLE DU DIAMANT | FR

La taille actuelle du diamant a été découverte par le brugeois Louis de Berquem, qui s’installa lors du déclin de…

02/10/08
Le Débrutage du Diamant | FR

La troisième phase aboutissant à la transformation de la pierre brute en une pierre taillée est le débrutage, cette opération…

02/10/08
RETROSPECTIVE D’ANVERS | FR

L’année 2007 a été une année difficile pour le marché du diamant. La hausse des prix des diamants bruts a…

02/10/08
LA SPECTROMETRIE MINIATURE A L’AIDE DE FIBRE OPTIQUE | FR

Grâce à de nouvelles évolutions dans le domaine de la fibre optique, et la miniaturisation des composants optiques et détecteurs,…

02/10/08
TRAITEMENTS DES COULEURS | FR

Le traitement Haute Pression - Haute Température (HPHT) lancé par la firme Lazar Kaplan en collaboration avec la General Electric…

02/10/08
LES MOLECULES DE CARBONE DE L’AVENIR | FR

Nous avons vu les deux formes principales de carbone sont connues : le graphite et le diamant. Une troisième forme…

02/10/08
LA DETECTION DES DIAMANTS SYNTHETIQUES | FR

LA LUMINESCENCE CATHODIQUE, L'ULTRA VIOLET, MICROSCOPE

02/10/08
MICROTOMOGRAPHIE DE DIAMANTS | FR

Le professeur Dirk Van Dyck du département de physique de l’université d’Anvers (UA) a élaboré une technique pour aider les…

02/10/08
Les Diamants de couleur | FR

Mieux connu sous le nom de « Fancy colour » ou couleur fantaisie les diamants de couleurs ont toujours été…

04/09/08
HISTOIRE DU DIAMANT SYNTHETIQUE | FR

Les alchimistes croyaient que la pierre philosophale, les matériaux nobles étaient faits à partir d’une des matières les plus viles.

04/09/08
SYNTHETISCHE DIAMANT EN IMITATIES | NL

De diamant, koning van de edelstenen, heeft altijd imitaties gekend. Reeds in de 15de eeuw gaf men in Antwerpen aan…

04/09/08
DIAMANT SYNTHETIQUE ET IMITATIONS | FR

Le diamant, roi des pierres précieuses, a très tôt connu des imitations. Dès le 15ième siècle, Anvers interdit la vente…

22/04/08
DECOUVERTE DES PLUS ANCIENS DIAMANTS DE NOTRE PLANETE | FR

Nous savions que certains diamants avaient un âge respectable de plus de 2.500 millions d’années au Ghana et en Côte…

26/02/08
DECOUVERTE DES PLUS ANCIENS DIAMANTS DE NOTRE PLANETE | FR

Nous savions que certains diamants avaient un âge respectable de plus de 2.500 millions d’années au Ghana et en Côte…

06/11/07
Le Bijoutier - Un diamant de 7.000 Carats | FR

C’était une annonce spectaculaire mais surtout bizarre sur Internet, une mine qui désire rester anonyme annonce avoir trouvé un diamant…

04/10/07
KNACK 19.09.2007 De Vervloekte Steen | NL

Een interview met Eddy Vleeschdrager, gepubliceerd in Knack.

30/01/07
Diffusion dans les corindons | FR

Depuis quelques années des rubis et des saphirs (corindons) traités par diffusion sont apparus sur le marché. Nous avons vu…

30/01/07
Diamante e Internet Customerization, marketing, E-business - IT

Rudolphe Hell è deceduto alla veneranda età di 100 anni, nonostante ciò i giornali l’hanno a malapena menzionato come fatto…

30/01/07
Cut | EN

The cut of a Diamond is the only property which is totally dependent on man. Although often overlooked, cut is…

30/01/07
Customerization,marketing,E-business - DE

Rudolphe Hell ist gerade im ansehlichen Alter von 100 Jahren gestorben, trotzdem haben die Zeitungen es gerade als eine banale…

30/01/07
Diamant et Internet Customerization, marketing, E-business - FR

Rudolphe Hell vient de mourir à l’âge honorable de 100 ans, pourtant les journaux en ont à peine fait mention…

30/01/07
Diamonds and Internet Customerization, marketing, e-business - EN

Rudolphe Hell died at the honourable age of 100 years. Newspapers hardly mentioned it, only on page 10 as a…

30/01/07
Automatisation | FR

Célébrer les bienfaits ou dénoncer les méfaits de l’automatisation sous ses formes les plus diverses est l’une des occupations favorites…

22/01/07
Les Diamants Verts | FR

Les diamants les plus rares et les plus prestigieux sont les diamants rouges, en deuxième position se trouvent les diamants…

04/01/07
Parcelpaper - 't Partijbriefke NO.10 | FR

De plus en plus nous observons le désir des diamantaires de vouloir participer à des salons professionnels de bijouterie.

04/01/07
Parcelpaper - 't Partijbriefke NO.10 | EN

Why participate in a trade fair? In recent years an increasing number of companies have wanted to participate in trade…

03/01/07
Le Saphir, Somptueux et Abordable | FR

Comme le rubis, le saphir est une forme naturelle cristallisée de corindon (Al2 03). Connu depuis l’aube des temps, il…

03/01/07
Le Rubis, Rare et Prestigieux | FR

Le rubis est, de loin, la pierre la plus somptueuse, mais disons le immédiatement, c’est aussi la plus chère. La…

14/11/06
Les valeurs des diamants de couleur | FR

Vu l’absence de listes de prix comme nous les connaissons déjà pour les diamants blancs (ADL et Rapaport), j’ai élaboré…

14/11/06
Les diamants de couleur naturelle | FR

Depuis que les hommes ont porté de l’intérêt au diamant, les diamants de couleur les ont fascinés. Tout au courant…

25/07/06
Deelname Vakbeurzen, Oportuniteit voor de Antwerpse Diamantair | NL

De laatste jaren zijn er meer en meer firma’s die aan vakbeurzen wensen deel te nemen. Dit is o.a. het…

25/07/06
Histoire de la Taille du Diamant | FR

La taille actuelle du diamant a été découverte par le brugeois Louis de Berquem, qui s’installa lors du déclin de…

25/07/06
L’Inquietudes des Diamantaires | FR

La Guilde du Diamant et des Pierres Précieuses a organisé dans la salle du Club des Diamantaires une conférence consacrée…

25/07/06
Le Grenat | FR

Le nom du grenat trouve son origine dans le nom latin du fruit du grenadier « granatum » lui-même dérivé…

21/04/06
La Topaze | FR

Les premières traces du nom topaze remontent à l’Antiquité où le nom de topaze fut donné aux pierres de couleurs…

30/03/06
La saga de l’HRD | FR

C’est un malaise qui dure depuis plus de 4 années, en effet depuis la restructuration inspirée par l’ancien Gouverneur de…

22/02/06
L’Aigue Marine | FR

De vert bleuté, bleu clair au bleu de la mer, l’aigue marine appartient à la famille des béryls tout comme…

22/02/06
La Dérive des Continents et le Diamant | FR

Au début du siècle le météorologiste et géophysicien allemand Wegener publia une thèse sur la dérive des continents.

22/02/06
La Spectroscopie Raman en Gemmologie | FR

L’effet Raman est un phénomène découvert en 1928 par le physicien indien du même nom qui constata le changement de…

22/02/06
La Technique de Chauffe des Pierres Précieuses | FR

Depuis longue date, les pierres de couleurs, précieuses ou fines, de couleurs faibles ou moins attractives sont chauffées.

22/02/06
Vert comme émeraude – couleur du printemps éternel | FR

La dernière des trois pierres précieuses est l’émeraude. Elle fait partie d’une autre grande famille: les béryls, qui offrent aussi…

22/02/06
Histoire du Diamant Synthétique | FR

Les alchimistes croyaient que la pierre philosophale, les matériaux nobles étaient faits à partir d’une des matières les plus viles.

22/02/06
Expertise in de Diamantsector | NL

Expertise in de diamantsector heeft verschillende “facetten”. Zij bevat 6 onderverdelingen of specialiteiten waar de algemene diamant expert op beroep…

22/02/06
Diamant Synthétique et Imitations | FR

Le diamant, roi des pierres précieuses, a toujours connu des imitations. Déjà au 15ième siècle on affichait à Anvers que…

15/02/06
C.V.D. Chemical Vapor Deposition | FR

Un procédé déjà largement employé dans l’industrie depuis les années 80 pour le « durcissement » des objets (principalement des…

30/01/06
Genese du Diamant | FR

En des temps très reculés, là où la terre, notre planète n’était que feu, glace et mer, là où tout…

APPRAISING | EXPERTISES | EVALUATION | SURVEY WORK | AUDIT | CONSULTANT | ISO-EN 17024 EUROCERTICE

Histoire du Diamant Synthétique | FR

Les alchimistes croyaient que la pierre philosophale, les matériaux nobles étaient faits à partir d’une des matières les plus viles.

La nature semble avoir été partiellement d’avis de ses précurseurs de la chimie en produisant les gemmes les plus belles avec une substance des plus communes, comme le diamant qui n’est autre que du carbone cristallisé.
 
Les anciens croyaient que l’éclat du diamant provenait du soleil, car selon eux on ne trouvait pas de diamants dans les régions froides (l’Europe) mais seulement dans les pays ensoleillés comme l’Orient (l’Inde).
Actuellement on sait que les régions froides telles que le Grand Nord Canadien et la Sibérie sont eux aussi d’importants producteurs de diamant.
L’homme a toujours recherché à falsifier ou imiter les produits de la nature qui ont une grande valeur, l’or et les pierres précieuses. Il est normal que les alchimistes ont non seulement essayé de « fabriquer » de l’or mais aussi le diamant. Le diamant a toujours intrigué nos ancêtres. C’est aussi la raison pour laquelle les anciens Grecs ont nommé le diamant « Adamas » (l’indomptable) car ils ne pouvaient pas le tailler ou le scier.
 
Pline l’ancien raconte dans « Histoire de la nature » …Non seulement le diamant résisterait à l’action du feu, mais encore que les plus hautes températures ne parviennent même pas à le chauffer. Ce n’est qu’en 1609 que Boëce de Boot soupçonna que ce minéral pouvait être inflammable. Au milieu du XVIIe siècle, le savant anglais Boyle démontra que le diamant « disparaissait » sous l’influence d’une forte chaleur. En 1694 Cosme III, grand-duc de Toscane fit soumettre un diamant à l’épreuve du feu en employant comme source de chaleur les rayons du soleil concentrés à l’aide d’un miroir concave. Cette expérience fut répétée plus tard à Vienne par l’Empereur François Ier. Un diamant fut placé dans un fourneau et se sublima. D’autres expériences suivirent avec les mêmes résultats, Lavoisier lui-même participa aux recherches. Après de multiples expériences on découvra que si le diamant n’entre pas en contact avec l’air (oxygène) il supporte les plus hautes températures.
 
C’est en 1797 que S.Tennant découvre que le diamant est une autre forme de cristallisation du carbone à l’instar du graphite qui est aussi une cristallisation stable du carbone à température ambiante.
Les premières expériences scientifiques sur la synthèse du diamant remontent au XIXe siècle. Les résultats étaient de la poudre microscopique, des dépôts invisibles à l’œil nu et même à la loupe. Ganal et Ganniard de la Tour dès 1828 auraient fait une première expérience de synthèse en partant de sulfure de carbone. Au microscope apparaissaient de petits cristaux ressemblants à des octaèdres obtenus par « volatilisation lente produite dans un courant d’induction ». D’autres ont essayé des étincelles électriques sur des mélanges de gaz d’acide carbonique et d’hydrogène. Despretz, pendant un mois, fit jaillir des étincelles de fils de platine sur un cylindre en carbone et obtint des cristaux microscopiques de diamant (selon la légende). Bien d’autres chercheurs firent des essais, comme Lionet, Mc Tear, Marsden, Hannay et Moissan(son nom sera donné à la Moissanite, nouvelles imitations du diamant).
 
Toutes ces expériences donnaient seulement une conclusion sérieuse : le diamant est du carbone cristallisé Co2, à température ambiante et pression normale ; la cristallisation est le graphite, matière noire et tendre, parfait lubrifiant.
 
Le physicien Percy W.Bridgman de l’université de Harvard fut le premier à établir les conditions requises pour fabriquer le diamant.
Pour obtenir le cristal de diamant il faut des températures de 1.500 à 2.000 C° et des pressions de plus de 70.000 atmosphères. Cette technique a reçu le nom de HPHT (Haute pression et haute température), les mêmes conditions qui se présentent aux grandes profondeurs de notre planète (+- 200 à 300 km) où se créent les cristaux de diamants naturels. Ce n’est qu’au courant des années 50 que l’on parvint à construire des appareils pouvant supporter ces énormes pressions et températures. Les appareils forts couteux se détruisirent lors des expériences ne pouvant supporter ces conditions extrêmes. Le prix de cette production était trop élevé. Ce sont les chercheurs du groupe Suédois A.S.E.A. (Allmana Avenska Elektriska Aktiebolaget) qui les premiers en 1953 ont commencé à « fabriquer » du diamant synthétique à l’échelle industrielle, la publication ne fut faite que deux ans plus tard. Année ou le puisant groupe américain G.E.(General Electric) lui aussi démarra la production de diamants synthétiques en déposant son brevet quelques jours avant les Suédois. En 1959 la société Sud Africaine De Beers, les Russes et les Chinois commencèrent eux aussi à produire. Le diamant industriel naturel, principalement de provenance du Congo Belge, qui avait une valeur de 40 à 50 $ le carat chuta à un $ le carat.
 
Le grand avantage du diamant synthétique industriel est que grâce aux technologies mises au point par les fabricants, on peut adapter la qualité, la structure du diamant selon les besoins. Ainsi on fabrique des cristaux, des poudres, des grains pour chaque emploi différent : le sciage, le forage ou le polissage des matières diversifiées comme le verre, le marbre, le granite, la roche, le béton, les pierres précieuses mais aussi l’acier la porcelaine et toutes les matières dure. On peut dire que sans le diamant il y n’aurait pas eu de révolution technologique du XXe siècle. L’industrie automobile (l’alésage, forage), l’aviation, le forage au pétrole, la conquête spatiale, la cybernétique, la chirurgie (les microtomes-scalpel), et même la biologie (molécule de carbone).
 
La production mondiale du diamant industriel (naturel et synthétique) est 8 fois supérieure à celle du diamant naturel, à cette différence que le diamant industriel disparaît à l’emploi. Certains diamants employés dans l’industrie tel que le diamant des filières retournent vers la joaillerie lorsque les trous se sont agrandit par usure afin d’y être taillé finalement pour la joaillerie. Dans ce cas par exemple, l’industrie paye plus cher le diamant brut au départ que le secteur de la joaillerie.
 
Ce n’est donc pas le diamant de mauvaise qualité qui part automatiquement vers l’industrie, l’industrie emploie lui aussi des diamants purs (microtome, plaquettes, etc.)
 
Actuellement la production de diamants synthétiques peut à peine suivre la demande du secteur industriel, c’est une des raisons du prix élevé de certaines qualités. Dans le cas du diamant de joaillerie, le diamant synthétique est bien trop cher comparé au diamant naturel. Les frais de productions-fabrications sont bien supérieurs à l’exploitation naturelle.
Quelques diamants synthétiques de belle qualité taillée (de +- 0,20 à 0,80ct) sont apparus sur le marché diamantaire, il y a quelques années, mais ont été très vite achetés par des collectionneurs et laboratoires d’expertises. Actuellement ils sont introuvables car non compétitifs. A ne pas confondre avec les immitations telles que le CZ (cubique zirconium), la Moissanite, le Yag...
 
Eddy Vleeschdrager
 
 
Back to overview


 

 Tips & Advice

Tag Cloud


pierre (131)  être (88)  client (85)  systèmes (55)  salon (59)  taille (105)  couleur (143)  années (57)  valeur (61)  système (56)  technique (55)  clients (62)  même (107)  diamants (177)  pierres (139)  fair (64)  stand (85)  couleurs (59)  diamant (346)  très (62)  rubis (59) 
Expert Diamond | Pelikaansstr. 62 | Antwerp | M: +32.499.070.039 | M: +32.475.244.595 | F: +32.3.322.91.02 | E: info@expert-diamond.com